Discussion:
Tigre électronique...
(trop ancien pour répondre)
Jacques DASSIÉ
2018-06-10 11:14:30 UTC
Permalink
Bonjour,

Il ya longtemps que je ne vous ai pas raconté quelque histoire,
toujours vraie !

En voici une autre, vieille de près d'un demi-siècle, ce qui autorise
sa publication...
(Il y a prescription !).

C'est là :

http://archaero.com/Tampon/VOL-TIGER.doc
--
Jacques DASSIÉ
Toujours sçavoir plus
http://archaero.com/
Stephane Legras-Decussy
2018-06-10 13:47:33 UTC
Permalink
Post by Jacques DASSIÉ
http://archaero.com/Tampon/VOL-TIGER.doc
un .doc c'est pas possible.
Jacques DASSIÉ
2018-06-10 18:25:53 UTC
Permalink
Post by Stephane Legras-Decussy
Post by Jacques DASSIÉ
http://archaero.com/Tampon/VOL-TIGER.doc
un .doc c'est pas possible.
Mais si ! Bien des participants âgès n'ont que celui-là !
Spécialement pour toi :

http://archaero.com/Tampon/VOL-TIGER.docx
--
Jacques DASSIÉ
Toujours sçavoir plus
http://archaero.com/
Stephane Legras-Decussy
2018-06-10 20:40:44 UTC
Permalink
Post by Jacques DASSIÉ
Mais si ! Bien des participants âgès n'ont que celui-là !
http://archaero.com/Tampon/VOL-TIGER.docx
on n'échange pas des .doc ou docx si c'est pour que je travaille dessus
et que je le modifie.

normalement, un document terminé et sécurisé (pas de virus) est un pdf.
Youri Ligotmi
2018-06-11 06:06:44 UTC
Permalink
Post by Stephane Legras-Decussy
Post by Jacques DASSIÉ
Mais si ! Bien des participants âgès n'ont que celui-là !
http://archaero.com/Tampon/VOL-TIGER.docx
on n'échange pas des .doc ou docx si c'est pour que je travaille dessus
et que je le modifie.
normalement, un document terminé et sécurisé (pas de virus) est un pdf.
Attention, il peut aussi y avoir des virus dans des pdf
Savio
2018-06-11 06:28:52 UTC
Permalink
Post by Youri Ligotmi
Attention, il peut aussi y avoir des virus dans des pdf
Vous êtes prié de ne pas contrarier le docte errant !
Stephane Legras-Decussy
2018-06-11 11:54:52 UTC
Permalink
Post by Savio
Post by Youri Ligotmi
Attention, il peut aussi y avoir des virus dans des pdf
Vous êtes prié de ne pas contrarier le docte errant !
il peut y avoir une vérole dans tout...

un .doc c'est juste un tuberculeux grippé avec une chaude-pisse qui te
fait la bise.
Doug713705
2018-06-11 08:21:19 UTC
Permalink
Le 11-06-2018, Youri Ligotmi nous expliquait dans
Post by Youri Ligotmi
Post by Stephane Legras-Decussy
Post by Jacques DASSIÉ
Mais si ! Bien des participants âgès n'ont que celui-là !
http://archaero.com/Tampon/VOL-TIGER.docx
on n'échange pas des .doc ou docx si c'est pour que je travaille dessus
et que je le modifie.
normalement, un document terminé et sécurisé (pas de virus) est un pdf.
Attention, il peut aussi y avoir des virus dans des pdf
Tout comme dans n'importe quel fichier (telle qu'une image JPG par exemple)
si les bibliothèques qui permettent de le lire sont buggées (dépassement
de tampon, etc).

Le problème des fichiers .doc et dérivés est qu'ils peuvent embarquer
des scripts complets qui peuvent être automatiquement exécutés à
l'ouverture des dits fichiers sans que l'utulisateur en soit informé.

Dans le cas présent nous sommes donc très loin de l'exploitation potentielle
d'une faille. En fait on est carrément dans l'utilisation d'une fonctionnalité
intégrée.

SLD a donc totalement raison sur ce coup.

L'auteur du .doc pouvant avoir été infecté à son insu, infection se
propageant à chacun des fichiers générés sur sa machine, on n'ouvre pas
un .doc téléchargé depuis le net sans prendre un gros risque, y compris
à partir d'une machine sous Linux/MacOS.

Le PDF est *beaucoup* plus sûr que le .doc et dérivés.

Personnellement j'aurai aimé lire ce document mais le format proposé m'a
immédiatement stoppé et je pense ne pas avoir eu ce réflexe.

Pour le coup, le format .doc nuit à la diffusion de l'information que
contient le document. C'est dommage alors que l'exporter en PDF est une
opération triviale.

Par ailleurs, comme le signale SLD, publier un document éditable ne
présente aucun intérêt si le contenu du fichier est définitif.

Le format PDF n'empèche en rien les copier/coller si d'aventure le
lecteur voulait récupérer facilement le contenu du document pour
l'inclure dans un autre document.
--
Je ne connaîtrai rien de tes habitudes
Il se peut même que tu sois décédée
Mais j'demanderai ta main pour la couper
-- H.F. Thiéfaine, L'ascenceur de 22H43
Isidro W Sherwood II
2018-06-11 09:57:26 UTC
Permalink
"Doug713705" a écrit :

<snip>
Filandreux verbiage sur les "fichiers"...
...Par ailleurs, comme le signale SLD, publier un document éditable ne
présente aucun intérêt si le contenu du fichier est définitif...
Blockchain pas cité dans la tératologie délirante ci-dessus.
Oubli inexplicable.

Pius-je me permettre d'ajouter que le document de Jacques DASSIÉ,
quel qu'en soit le format,
OSEF,
est plus agréable à lire, instructif, vivant et amusant,
mieux structuré et en meilleur français que
les rodomontades constipées et schizoïdes sur le sexe des démons
du format de fichier.

Survoler en radotant la morne pleine de fichier doc ou pdf.
Flirter avec le décrochage à la verticale du fichier jpg,
au risque d'être trahi par des instruments de bord contaminés.

Ébouriffant quotidien!

Alors que voler au dessus de lignes à haute tension urbaines,
et encore, à l'époque ils n'avaient ni éoliennes, ni tours de téléphone,
c'est bon pour les goujats.
--
(M) V Modeste recension.
Conclure: Merci MONSIEUR DASSIÉ
Doug713705
2018-06-11 10:40:50 UTC
Permalink
Le 11-06-2018, Isidro W Sherwood II nous expliquait dans
Post by Isidro W Sherwood II
<snip>
Filandreux verbiage sur les "fichiers"...
...Par ailleurs, comme le signale SLD, publier un document éditable ne
présente aucun intérêt si le contenu du fichier est définitif...
Blockchain pas cité dans la tératologie délirante ci-dessus.
Oubli inexplicable.
Quel rapport entre la blockchain et le format d'un fichier ?
Vous faites dans le corporate buzz word pour vous donner de
l'importance ?

Quels arguments avez-vous concernant l'aspect "délirant" de
ce que j'ai écrit ?

On est en plein esprit de meute. Je défends mon copain coute que coute y
compris s'il m'emmène dans le mur.
Post by Isidro W Sherwood II
Pius-je me permettre d'ajouter que le document de Jacques DASSIÉ,
quel qu'en soit le format,
OSEF,
est plus agréable à lire, instructif, vivant et amusant,
mieux structuré et en meilleur français que
les rodomontades constipées et schizoïdes sur le sexe des démons
du format de fichier.
Le problème n'est pas dans le contenu du fichier de Jacques que j'aurai
aimé lire car je connais la qualité de ses écrits mais dans le format
dans lequel ces écrits sont diffusés.

Vous comparez le fond (le contenu du fichier) et la forme (le format du fichier),
cela n'a aucun intérêt et défi toute logique élementaire.
Post by Isidro W Sherwood II
Survoler en radotant la morne pleine de fichier doc ou pdf.
Flirter avec le décrochage à la verticale du fichier jpg,
au risque d'être trahi par des instruments de bord contaminés.
Vous êtes marin ou bien ? Si ce n'est pas le cas vous devriez penser à
faire carrière car vous avez une belle propension à faire des phrases.

En attendant vous êtes passé totalement à coté de fond du sujet de la
présente discussion.
Post by Isidro W Sherwood II
Ébouriffant quotidien!
Alors que voler au dessus de lignes à haute tension urbaines,
et encore, à l'époque ils n'avaient ni éoliennes, ni tours de téléphone,
c'est bon pour les goujats.
Oui mais diffusé dans un format difficilement partagé ces sensations
restent confidentielles. C'est juste dommage.

En l'occurence il ne s'agit pas ici d'une critiqque des écrits ou
méthodes de Jaques Dassié mais d'un *conseil* afin que ses écrits aient
une meilleure diffusion. Relaxez-vous, personne n'est en train
d'agresser votre copain.

Perso j'ai autre chose à faire que d'essayer de convaincre des gens
à propos de la sécurité de leur système d'information mais on peut
malgré tout essayer d'éviter que de mauvaises pratiques continuent
de se répendre par ignorance. L'ignorance n'a rien de grave en tant que
telle, mais persévérer dans l'erreur en refutant les évidences relève
de la bétise.

EOT.
--
Je ne connaîtrai rien de tes habitudes
Il se peut même que tu sois décédée
Mais j'demanderai ta main pour la couper
-- H.F. Thiéfaine, L'ascenceur de 22H43
Stephane Legras-Decussy
2018-06-11 12:03:50 UTC
Permalink
Post by Isidro W Sherwood II
Filandreux verbiage sur les "fichiers"...
le limpide texte qu'il a tapoté, c'est du verbiage ??

une seule chose a été oublié, c'est que le texte de Dassié
pouvait sans aucun problème être copié-collé sur usenet directement :

************************************************************


En 1970, la Thomson-CSF, division Radars de Surface, à laquelle
j'appartenais, était en train de négocier un très important contrat de
radar de surveillance à très basse altitude avec L'Australie.
Mais le Client, avant de finaliser ce contrat, souhaitait voir une
démonstration effective de l'efficacité de ce matériel, par des vols
d'essais en milieu fortement urbanisé, perturbé par des lignes de
transport d'énergie électrique à très hautes tension (très grands
pylônes métalliques).
Mon Directeur m'ayant chargé de l'organisation de ces essais (j'étais
son seul ingénieur-pilote…), j'ai rédigé un cahier des charges à
l'intention de diverses Sociétés de travail aérien, pour un appel d'offres.
Je prévoyais plusieurs tours d'un triangle : Aéroport militaire de
Villacoublay-Centre Thomson-CSF de Bagneux- Aéroport international
d'Orly, au départ de l'aérodrome de Toussus-le-Noble, effectué à
différentes altitudes comprises entre 100 et 300 mètres sol.
Toutes les Sociétés consultées se sont récusées en raison des
difficultés administratives de ce projet.
Devant l'embarras provoqué par ces réponses et l'impossibilité de faire
cet essai d'un intérêt commercial évident, après avoir bien étudié la
législation sur ce sujet, j'ai décidé de me lancer dans cette aventure…
J'ai donc établi une proposition de plans de vols, abondamment illustrée
de croquis explicatifs, et j'ai pris mon bâton de pèlerin pour contacter
les responsables des différentes administrations.
Centre d'essais en vol de VILLACOUBLAY
Reçu par le Colonel Directeur du CEV et par son officier des Opérations
spéciales, ces personnes se sont montrées extrêmement compréhensives,
m'imposant seulement quelques restrictions : obtenir l'accord préalable
de la 2ème Région Aérienne ainsi que celle de l'Aéroport de Paris-Orly.



2ème Région Aérienne
Reçu par un Colonel, adjoint au Général commandant la 2ème RA.
Accord conditionnel : sous réserve d'accord du CEV de Villacoublay…
Aéroport de Paris-Orly
Reçu par le Directeur des Opérations Spéciales de l'aéroport, nous
sommes entre personnes se comprenant parfaitement et qui souhaitent
trouver une solution à un problème nouveau.
Décisions :
ORLY observe que je ne suis pas pilote professionnel. J'en ai le niveau,
passé au Centre National de Formation Aéronautique de Challes-les-Eaux,
en 1965. Mais ce n'est pas mon métier. J'ai cependant un ordre de
mission précis et même aux commandes, je serais dans l'exercice de mes
fonctions à la Thomson-CSF. De plus, mon carnet de vol (rallyes dans
toute l'Europe et partie de l'Afrique) les rassure.

Utilisation d'un avion bimoteur (question de sécurité). Pas de problème.

Moyen radio indépendant, branché sur une fréquence spéciale, avec, à
Orly, un contrôleur spécial pour cette mission. Pas de problème.

Sur demande du contrôleur, possibilités de faire une attente en virage
serré, verticale de la tour de contrôle (attente dispersion turbulence
de sillage de gros porteurs au décollage). Pas de problème.

Obtenir l'accord préalable du C.E.V. de Villacoublay !
Aïe, là, ils se mordent la queue et aucune administration ne veut
prendre la décision la première ! Il me fallait dénouer ce cercle
vicieux pour débloquer la situation !

Alors j'ai fait un faux : j'ai téléphoné au Directeur du CEV de
Villacoublay en lui disant que je venais d'avoir l'accord de la 2ème RA
et que le vol spécial était fixé au…
Bien entendu, dès réception, je lui ferais parvenir une copie du document…
J'ai aussitôt obtenu son accord que j'ai immédiatement répercuté vers
les autres intéressés !

Restait à trouver un avion et à lui adjoindre un second moyen de
communication (VHF) pour contacter Orly sans embêter tout le monde sur
la fréquence.
C'était vraiment sans aucun problème et, à Toussus-le-Noble, mon terrain
coutumier, lors d'un vol d'essai local sur un bimoteur de location,
j'avais bien le trafic normal aviation dans l'oreille gauche et Orly
spécial dans la droite !




Réalisation du vol d'essais

Ce fut vraiment la chose la plus facile à réaliser !

Décollage de Toussus et contact avec Orly : c'est bon et mon contrôleur
particulier me répond instantanément.
Contact avec Villacoublay : pas de problème, ils maintiennent leur
terrain dégagé, le temps de mon essai.

Contact avec une VHF mobile, dans le radar, à Bagneux. Sans problème,
ils m'ont acquis au décollage et me suivent parfaitement, malgré de
fortes perturbations dues aux innombrables échos fixes du coin….
J'arrive en vue du Centre Thomson-CSF de Bagneux et je m'aperçois qu'il
y a du monde sur les toits… Le bouche-à-oreille a drôlement dû fonctionner…

Cap sur Orly. Le contrôleur est toujours là et me donne feu vert pour
une verticale. A un moment donné il me demande de faire deux 360°
verticale tour: c'est sans problème et je remets le cap sur Villacoublay.

Au bout d'à peu près une heure de ce petit jeu, je rentre à Toussus et
passe chez France-Aéro-Services régler les formalités.

Conclusion

Les officiers Australiens étaient absolument enchantés ! Le radar ne m'a
jamais perdu, même dans d'aussi difficiles conditions. Thomson-CSF est
heureuse et fière de cette opération.
Marché signé peu après.

Pour moi, pilote privé, ce fut une très belle aventure dont je garde un
excellent souvenir.
Patp
2018-06-11 15:44:44 UTC
Permalink
Post by Stephane Legras-Decussy
J'arrive en vue du Centre Thomson-CSF de Bagneux et je m'aperçois qu'il
y a du monde sur les toits… Le bouche-à-oreille a drôlement dû fonctionner…
J' ai ouïe dire , mais c' est surement une légende urbaine que d' aucuns se faisaient copieusement cuire par les faisceaux radar en test sur les toits de CSF.

Patp
Jacques DASSIÉ
2018-06-11 17:17:15 UTC
Permalink
Post by Patp
Post by Stephane Legras-Decussy
J'arrive en vue du Centre Thomson-CSF de Bagneux et je m'aperçois qu'il
y a du monde sur les toits… Le bouche-à-oreille a drôlement dû fonctionner…
J' ai ouïe dire , mais c' est surement une légende urbaine que d' aucuns se
faisaient copieusement cuire par les faisceaux radar en test sur les toits de
CSF.
Oui, c'est une légende. Par contre, observer quelque décrochage de
l'image télévision au moment du passage du faisceau, c'est possible.

Mais un téléviseur est tellement plus sensible qu'un banlieusard...
Un champ électrique de quelques dizaines de microvolts par mètre suffit
à le perturber. Totalement imperceptible, même pour une nénette de 16
ans, à poil ! C'est l'ordre de grandeur des champs générée par les
station de radiodiffusion et TV.

Pour les essais de grandes puissances, nous avions un terrain
spécialement aménagé près de Limours.
--
Jacques DASSIÉ
Toujours sçavoir plus
http://archaero.com/
Stephane Legras-Decussy
2018-06-13 23:44:55 UTC
Permalink
Post by Jacques DASSIÉ
même pour une nénette de 16
ans, à poil !
de nos jours, tu frises la garde à vue là :-D
bp
2018-07-03 12:01:11 UTC
Permalink
Post by Isidro W Sherwood II
<snip>
Filandreux verbiage sur les "fichiers"...
...Par ailleurs, comme le signale SLD, publier un document éditable ne
présente aucun intérêt si le contenu du fichier est définitif...
Blockchain pas cité dans la tératologie délirante ci-dessus.
Oubli inexplicable.
Pius-je me permettre d'ajouter que le document de Jacques DASSIÉ,
quel qu'en soit le format,
OSEF,
est plus agréable à lire, instructif, vivant et amusant,
mieux structuré et en meilleur français que
les rodomontades constipées et schizoïdes sur le sexe des démons
du format de fichier.
Survoler en radotant la morne pleine de fichier doc ou pdf.
Flirter avec le décrochage à la verticale du fichier jpg,
au risque d'être trahi par des instruments de bord contaminés.
Ébouriffant quotidien!
Alors que voler au dessus de lignes à haute tension urbaines,
et encore, à l'époque ils n'avaient ni éoliennes, ni tours de téléphone,
c'est bon pour les goujats.
merci pour cette mise au point

Doc ou PDF si vous n'avez pas la possibilité de le scruter avant de
l'ouvrir c'est du pareil au même

Jaques vous pouvez remettre ça avec du .doc je suis preneur
bp
2018-07-03 11:57:52 UTC
Permalink
Post by Youri Ligotmi
Post by Jacques DASSIÉ
Mais si ! Bien des participants âgès n'ont que celui-là !
http://archaero.com/Tampon/VOL-TIGER.docx
on n'échange pas des .doc ou docx si c'est pour que je travaille dessus et
que je le modifie.
normalement, un document terminé et sécurisé (pas de virus) est un pdf.
Attention, il peut aussi y avoir des virus dans des pdf
....et aussi retravaillé!
Savio
2018-06-10 14:28:43 UTC
Permalink
Post by Jacques DASSIÉ
Bonjour,
Il ya longtemps que je ne vous ai pas raconté quelque histoire, toujours
vraie !
En voici une autre, vieille de près d'un demi-siècle, ce qui autorise sa
publication...
(Il y a prescription !).
http://archaero.com/Tampon/VOL-TIGER.doc
Merci pour ce moment aéronautique sympathique.
Si vous en avez d'autres, je ne pense pas être le seul intéressé !
Jacques DASSIÉ
2018-06-10 18:18:23 UTC
Permalink
Post by Savio
Post by Jacques DASSIÉ
Bonjour,
Il ya longtemps que je ne vous ai pas raconté quelque histoire, toujours
vraie !
En voici une autre, vieille de près d'un demi-siècle, ce qui autorise sa
publication...
(Il y a prescription !).
http://archaero.com/Tampon/VOL-TIGER.doc
Merci pour ce moment aéronautique sympathique.
Si vous en avez d'autres, je ne pense pas être le seul intéressé !
Merci. Une dizaine d'autres là :

http://archaero.com/index.htm#Menu
--
Jacques DASSIÉ
Toujours sçavoir plus
http://archaero.com/
jc_lavau
2018-06-11 18:02:56 UTC
Permalink
Post by Jacques DASSIÉ
Bonjour,
Il ya longtemps que je ne vous ai pas raconté quelque histoire, toujours
vraie !
En voici une autre, vieille de près d'un demi-siècle, ce qui autorise sa
publication...
(Il y a prescription !).
http://archaero.com/Tampon/VOL-TIGER.doc
Je n'ai pas été aussi méfiant que les autres.
J'espère que les grands pylones et la THT gênaient le radar, et pas
l'avion.
Lu Chichester : câble heurté au dessus d'un port japonais ==> avion et
pilote en vrac au sol.
--
http://www.lulu.com/shop/jacques-lavau/microphysique-quantique-transactionnelle-principes-et-applications/paperback/product-23362834.html
http://www.lulu.com/shop/jacques-lavau/transactional-quantum-microphysics-principles-and-applications/paperback/product-23656620.html
Jacques DASSIÉ
2018-06-12 08:47:56 UTC
Permalink
Post by jc_lavau
Post by Jacques DASSIÉ
Bonjour,
Il ya longtemps que je ne vous ai pas raconté quelque histoire, toujours
vraie !
En voici une autre, vieille de près d'un demi-siècle, ce qui autorise sa
publication...
(Il y a prescription !).
http://archaero.com/Tampon/VOL-TIGER.doc
Je n'ai pas été aussi méfiant que les autres.
J'espère que les grands pylones et la THT gênaient le radar, et pas
l'avion.
Lu Chichester : câble heurté au dessus d'un port japonais ==> avion et
pilote en vrac au sol.
C'est exact, il y a un risque réel.

Les grands pylônes réfléchissent une énergie parasite considérable qui
met parfois en difficultés les systèmes électroniques, pourtant
sophistiqués, d'élimination des échos fixes .

Pour l'avion, aucun problème ! Ce serait plutôt le pilote, auquel cette
proximité demande une attention toute particulière ! Et même si je ne
crains pas trop les pylones, très visibles. Mais ils sont généralement
porteurs de cables... Et là, il y a un risque réel, du fait de leur
très mauvaise visibilité, surtout par conditions météorologiques
dégradées...

Je me souviens d'un rallye au Luxembourg (où la compétition augmente la
tentation de dépasser ses limites). Le plafond baissait de plus en plus
sur les Ardennes et je me suis retrouvé à louvoyer entre les crètes
accrochées aux nuages... Le GPS n'existait pas encore et soudainement,
j'ai vu passer une grande barre, oblique vers le ciel, à une dizaine de
mètres de l'extrémité de mon aile ...

L'émotion atténuée, j'ai réalisé que je venais probablement de passer
au travers du réseau d'antenne de Radio-Luxembourg. Très grande peur et
grands frissons rétrospectifs.

Nous venions d'échapper à un terrible accident : un bon exemple de ce
qu'on appelle la baraka.

http://archaero.com/baraka.htm

Voici deux images de l'une de mes découvertes archéologiques : les
traces d'un enclos funéraire protohistorique, révélé par la végétation.
Extraits de la fiche de déclaration à la DRAC.

Sur la première image, le pylône se distingue nettement, les cables,
bien moins. Surtout lorsqu'on déboule à 50 m/s !. La seconde révèle
l'existence d'une nappe très importantes de cables...

Loading Image...

Loading Image...
--
Jacques DASSIÉ
Toujours sçavoir plus
http://archaero.com/
Patp
2018-06-13 07:55:40 UTC
Permalink
Post by Jacques DASSIÉ
Jacques DASSIÉ
Toujours sçavoir plus
http://archaero.com/
Maintenant la hauteur minimum de survol est a 500 ft. Il me semble qu' autrefois c' était bien moins (150?).
Concernant les émetteurs Luxembourgeois, un Mirage 3 Belge l' avait déjà rencontre.

Patp
Jacques DASSIÉ
2018-06-13 08:45:10 UTC
Permalink
Post by Patp
Post by Jacques DASSIÉ
Jacques DASSIÉ
Toujours sçavoir plus
http://archaero.com/
Maintenant la hauteur minimum de survol est a 500 ft. Il me semble qu'
autrefois c' était bien moins (150?). Concernant les émetteurs
Luxembourgeois, un Mirage 3 Belge l' avait déjà rencontre.
Patp
Le problème c'est qu'il ne s'agit pas d'un simple pylône, mais d'un
réseau de cables suspendus à plusieurs pylônes... Luxembourg émettant
en "grandes ondes". Impressionnant.

Pour la hauteur, les instructions reçues de la Région aéronautique
précisaient formellement :

a) La hauteur de survol ne devra en aucune façon être inférieure à 2000
pieds QNH.
b) le pilote devra toujours être en mesure d'atterrir, même en cas de
panne moteur, sans mettre en danger les personnes et les biens à la
surface.

Comment pouvais-je assurer cela quand, en dessous, il n'y avait que
des immeubles !

Cette mission a satisfait tout le monde. C'était le principal. (:-o)
--
Jacques DASSIÉ
Toujours sçavoir plus
http://archaero.com/
Patp
2018-06-13 12:41:39 UTC
Permalink
Post by Jacques DASSIÉ
Le problème c'est qu'il ne s'agit pas d'un simple pylône, mais d'un
réseau de cables suspendus à plusieurs pylônes... Luxembourg émettant
en "grandes ondes". Impressionnant.
Dans mon enfance a moins de 80 km de l' émetteur Luxembourgeois, je me souviens que l' on pouvait parfaitement recevoir radio Luxembourg avec une simple diode germanium et un casque plus un bout de fil, ou mieux une clôture. Certains utilisaient une pomme de terre et 2 électrodes pour faire une détection électrolytique. C' est dire la puissance de l' émission.

Pour le Mirage, c' etait le pylonne de la televisison qui avait ete detruit.

https://www.dailymotion.com/video/x6j0gc

Patp

Patp
Otomatic
2018-06-13 13:12:49 UTC
Permalink
Post by Patp
je me souviens que l' on pouvait parfaitement recevoir radio Luxembourg avec une simple diode germanium
Impeccable avec un vieux “poste à galène” en 1955.
Patp
2018-06-13 13:42:05 UTC
Permalink
Post by Otomatic
Post by Patp
je me souviens que l' on pouvait parfaitement recevoir radio Luxembourg avec une simple diode germanium
Impeccable avec un vieux “poste à galène” en 1955.
Et plus fidèle qu' un super hétérodyne.

Patp
René S
2018-06-13 14:28:06 UTC
Permalink
Post by Patp
Et plus fidèle qu' un super hétérodyne.
Dans les années 60 une brave ménagère des Alpes de Haute Provence, a cru
qu'elle devenait folle : elle entendait des voix dans ses casseroles. En
fait, c'était les grandes antennes de radio Monte Carlo qui s'étaient mises
en route.
Quand on dit que les ondes hertziennes n'ont aucun effet sur le corps
humain, ça me laisse sceptique.
Patp
2018-06-13 14:50:43 UTC
Permalink
Post by René S
Quand on dit que les ondes hertziennes n'ont aucun effet sur le corps
humain, ça me laisse sceptique.
Personne n' a dit que les ondes n' avaient aucun effet sur le corps humain. Tout dépend de la puissance de rayonnement et de la fréquence. 2,45 Ghz c' est pas mal.

Patp
René S
2018-06-13 15:09:48 UTC
Permalink
Post by Patp
Post by René S
Quand on dit que les ondes hertziennes n'ont aucun effet sur le corps
<> humain, ça me laisse sceptique.
Post by Patp
Personne n' a dit que les ondes n' avaient aucun effet sur le corps
humain. Tout dépend de la puissance de rayonnement et de la fréquence.
2,45 Ghz c' est pas mal.
Personne, vous croyez ?
Comme dans bien d'autres domaines on essaie de faire croire à ceux qui sont
exposés qu'ils ne risquent rien, en prenant comme argument des mesures
prises dans des zones préservées. Mais quand on voit la difficulté qu'il y a
pour faire reconnaitre une exposition anormale aux rayons de toute nature...
L'arrière-pensée économique prime tout.
Stephane Legras-Decussy
2018-06-15 21:29:52 UTC
Permalink
Post by René S
Personne, vous croyez ?
Comme dans bien d'autres domaines on essaie de faire croire à ceux qui
sont exposés qu'ils ne risquent rien, en prenant comme argument des
mesures prises dans des zones préservées. Mais quand on voit la
difficulté qu'il y a pour faire reconnaitre une exposition anormale aux
rayons de toute nature... L'arrière-pensée économique prime tout.
en même temps, les grandes onde, on a plus d'un demi-siècle d'exposition
et on n'a rien constaté sur les populations.

en ce moment, c'est les Gigahertz à petite puissance, 20 ans de
recul et toujours rien de visible.

les gens s'affirmant comme electrosensibles, manisfestent aussi les
symptômes quand on les expose à des téléphones/antennes factices.
Patp
2018-06-16 07:52:47 UTC
Permalink
Post by Stephane Legras-Decussy
en même temps, les grandes onde, on a plus d'un demi-siècle d'exposition
et on n'a rien constaté sur les populations.
en ce moment, c'est les Gigahertz à petite puissance, 20 ans de
recul et toujours rien de visible.
les gens s'affirmant comme electrosensibles, manisfestent aussi les
symptômes quand on les expose à des téléphones/antennes factices.
Les rayonnement électromagnétiques peuvent être nuisibles, mais quand on voit ce que le soleil et l' espace nous balancent depuis des millénaires, ça reste marginal.
Un de mes collègue a suivit recement une conférence près de Fukushima, il avait pris soin d' emmener un dosimètre sensible, et bien c' est pendant le vol jusqu' a Tokyo qu' il a enregistre le maximum de radiations. (et hop).

Patp
jldera
2018-06-16 10:16:46 UTC
Permalink
Post by Patp
Post by Stephane Legras-Decussy
en même temps, les grandes onde, on a plus d'un demi-siècle d'exposition
et on n'a rien constaté sur les populations.
en ce moment, c'est les Gigahertz à petite puissance, 20 ans de
recul et toujours rien de visible.
les gens s'affirmant comme electrosensibles, manisfestent aussi les
symptômes quand on les expose à des téléphones/antennes factices.
Les rayonnement électromagnétiques peuvent être nuisibles, mais quand on voit
ce que le soleil et l' espace nous balancent depuis des millénaires, ça reste
marginal. Un de mes collègue a suivit recement une conférence près de
Fukushima, il avait pris soin d' emmener un dosimètre sensible, et bien c'
est pendant le vol jusqu' a Tokyo qu' il a enregistre le maximum de
radiations. (et hop).
Patp
Oui, l'effet des radiations se ressent dans ces messages : altérations
du cortex cérébral se manifestant par une forte dégradation de
l'orthographe lol
bp
2018-07-03 15:00:49 UTC
Permalink
les gens s'affirmant comme electrosensibles, manisfestent aussi les symptômes
quand on les expose à des téléphones/antennes factices.
Dans le nord de l'europe ce problème a été pris en considération et il
a été prouvé pour deux femmes que les ondes (lesquelles je ne sais pas)
leur infligeaient des douleurs et divers autres problèmes.
Ces deux femmes qui sont suivi médicalement vivent dans une caverne
dans un des pays nordiques (google est ton ami)

http://www.priartem.fr/Suede-l-electro-sensibilite.html

Donc revise un tout petit peu ta formulation.


pour rigoler
un son de cloche
https://www.robindestoits.org/Les-mefaits-des-ondes-radio-electriques-reconnus-par-la-NASA-en-1981-La-Maison-du-21e-Siecle-Avril-2014_a2204.html

toujurs pour ce son de cloche des ondes

https://www.francetvinfo.fr/sante/environnement-et-sante/les-ondes-ne-sont-pas-sans-effet-sur-la-sante-des-enfants_1537375.html


un autre son de cloche

http://www.lefigaro.fr/sciences/2009/05/13/01008-20090513ARTFIG00484-pourquoi-les-ondes-de-la-radio-sont-elles-sans-risque-.php


et une troisième......si vous avez le temps de lire

https://forums.futura-sciences.com/debats-scientifiques/709639-ondes-radio-ne-dangereuses.html

Vous me direz tout ceci ce sont des écritures de journaleux, et vous me
demanderez : où sont les preuves?


Je vous répondrai :
au même endroit que celle du rondup : dans les coffres des sociétés qui
produident les ondes radio ou de l'insecticide non létal pour les
humains

Herve Autret
2018-06-22 19:22:20 UTC
Permalink
Bonjour,
Post by Jacques DASSIÉ
http://archaero.com/baraka.htm
Des anecdotes bien racontées, et tout ça sans chercher les noises plus
que de raison semble-t-il.

Il y est question d'une "sortie d'IMC".
Q'est-ce que c'est s'il vous plaît ?
--
Hervé
Jacques DASSIÉ
2018-06-23 05:57:15 UTC
Permalink
Post by Jacques DASSIÉ
Bonjour,
Post by Jacques DASSIÉ
http://archaero.com/baraka.htm
Des anecdotes bien racontées, et tout ça sans chercher les noises plus
que de raison semble-t-il.
Il y est question d'une "sortie d'IMC".
Q'est-ce que c'est s'il vous plaît ?
IMC est un terme officiel aéronautique (pour le grand public, cela
signifie Indice de Masse Corporelle !) qui signifie pour nous :

"Instrumental Meteorological Conditions"

Autrement dit : Conditions de vol aux instruments. Ou encore que les
conditions de visibilité sont inférieures aux minimas légaux du VFR
(Visual Flying Rules) ou Règles de vol à vue, qui définissent les
conditions météorologiques minimales.

Plus trivialement dit : le pilote n'y voit plus suffisamment pour voler
en sécurité, en respectant les clauses administratives. L'origine de la
dégradation est bien souvent météorologique. Il peut toutefois se
trouver en toute bonne foi, accidentellement, en IMC.

Cela peut se produire consciemment (et c'est pas bien) quand par
exemple, je me payais la traversée d'un cumulus humilis (après en avoir
fait le tour, par précaution, pour éviter d'y rencontrer un autre gars
qui ait justement la même idée, au même moment !

Mais c'est généralement très involontaire : en voyage, des conditions
météo qui se dégradent plus vite que les prévisions. Le plafond baisse,
le sol se rapproche et à un moment donné il faut bien prendre une
décision:
Le demi-tour, souvent le plus sage, mais bien contraignant... Ou bien
entrer dans la couche. Mais cela implique des moyens instrumentaux de
bord plus importants, un entrainement et une qualification du pilote
d'un tout autre ordre et l'accord de l'organisme de contrôle dont on
dépend à ce moment-là

Le vol IFR (la majorité des vols commerciaux), que les conditions
soient IMC ou VMC, implique le dépôt préalable d'un plan de vol qui,
après acceptation par l'organisme de contrôle aérien, devra être
scrupuleusement respecté (sauf, comme toujours, demande préalable de
modification en vol ou de dérogation, duement approuvée par l'organisme
de contrôle).

Pour simplifier grossièrement : dans les aéroclubs, le week-end, on
vole en VFR, par conditions exclusivement VMC. Si des conditions IMC
surviennent, elles entraînent l'arrêt des vols.

Les vols professionnels ou de transport public sont généralement IFR,
que les conditions soient VMC ou IMC.

Les vols IFR impliquent normalement un appareil et un pilote qualifiés
IFR.

Pardon pour la lourdeur du pensum.

Ah, oui, n'oubliez-pas : interro écrite samedi prochain !

NB - Dans l'exemple que vous rapportez, cela veut dire que les
appareils gabonnais sont sortis en piqué d'une couche nuageuse basse et
n'ont pu
redresser avant de percuter les collines...
--
Jacques DASSIÉ
Toujours sçavoir plus
http://archaero.com/
Herve Autret
2018-06-26 10:51:03 UTC
Permalink
Bonjour,
Post by Jacques DASSIÉ
Post by Herve Autret
Il y est question d'une "sortie d'IMC".
IMC est un terme officiel aéronautique (pour le grand public, cela
signifie Indice de Masse Corporelle !)
C'était également l'avis de mon moteur de recherche quand je lui ai posé
la question.
Post by Jacques DASSIÉ
qui signifie pour nous [:] "Instrumental Meteorological Conditions"
Autrement dit [...] les appareils gabonnais sont sortis en piqué d'une
couche nuageuse basse et n'ont pu redresser avant de percuter les
collines...
Ah ouais, d'accord ! Avec à la clef un calage alti pifométré, j'imagine.

à +
--
Hervé
Jacques DASSIÉ
2018-06-26 13:08:14 UTC
Permalink
Post by Jacques DASSIÉ
Bonjour,
Post by Jacques DASSIÉ
Post by Herve Autret
Il y est question d'une "sortie d'IMC".
IMC est un terme officiel aéronautique (pour le grand public, cela
signifie Indice de Masse Corporelle !)
C'était également l'avis de mon moteur de recherche quand je lui ai posé
la question.
Post by Jacques DASSIÉ
qui signifie pour nous [:] "Instrumental Meteorological Conditions"
Autrement dit [...] les appareils gabonnais sont sortis en piqué d'une
couche nuageuse basse et n'ont pu redresser avant de percuter les
collines...
Ah ouais, d'accord ! Avec à la clef un calage alti pifométré, j'imagine.
Ça, je ne sais pas. Ce que je sais, c'est que l'instructeur français,
le commandant Maillard (une vieille connaissance) m'avait invité pour
ce vol... Le vol de ma vie sur chasseur. Imaginez la joie du pilote
privé.

Hélas, dans l'après-midi précédente, je recevais un téléx de la
Thomson, où mon directeur me conviait à rentrer le soir même pour
reprendre le lendemain un autre avion vers Rio où des problèmes urgents
venaient de survenir...

J'en aurais pleuré ! Et pourtant, ce départ m'avait probablement sauvé
la vie... Quoique, l'histoire ne s'écrit jamais deux fois pareil...

La baraka, peut-être !
--
Jacques DASSIÉ
Toujours sçavoir plus
http://archaero.com/
D. St-Sanvain
2018-06-17 05:59:17 UTC
Permalink
Jacques DASSIÉ a écrit dans
Post by Jacques DASSIÉ
Bonjour,
Il ya longtemps que je ne vous ai pas raconté quelque histoire, toujours
vraie !
En voici une autre, vieille de près d'un demi-siècle, ce qui autorise sa
publication...
(Il y a prescription !).
http://archaero.com/Tampon/VOL-TIGER.doc
Rhooo ! C'est mal !!
Mais merci pour le doc(ument) que même pas mal même pas peur :)

C'est le Tiger devenu l'Aladin ?
--
D(e l'aviation, rien que de l'aviation) 520
Cocardes du monde :
http://cocardes.monde.online.fr/v2html/fr/accueil.html
Tagazous :
http://tagazous.free.fr/affichage.php?photographe=D.%20St-Sanvain
Delta Base : http://bdd.deltareflex.com
Jacques DASSIÉ
2018-06-17 11:14:29 UTC
Permalink
Post by D. St-Sanvain
Post by Jacques DASSIÉ
Bonjour,
Il ya longtemps que je ne vous ai pas raconté quelque histoire, toujours
vraie !
En voici une autre, vieille de près d'un demi-siècle, ce qui autorise sa
publication...
(Il y a prescription !).
http://archaero.com/Tampon/VOL-TIGER.doc
Rhooo ! C'est mal !!
Mais merci pour le doc(ument) que même pas mal même pas peur :)
C'est le Tiger devenu l'Aladin ?
Mais oui ! Très bien vu. Les appellations commerciales changent
souvent en fonction des Clients et des marchés.

Il est même devenu ANGD (Aladin nouvelle génération, durci)avec entre
autre, la capacité de détecter de tous petits objets (drones civils).
--
Jacques DASSIÉ
Toujours sçavoir plus
http://archaero.com/
D. St-Sanvain
2018-06-17 11:18:38 UTC
Permalink
Jacques DASSIÉ a écrit dans
Post by D. St-Sanvain
C'est le Tiger devenu l'Aladin ?
Mais oui ! Très bien vu. Les appellations commerciales changent souvent en
fonction des Clients et des marchés.
Il est même devenu ANGD (Aladin nouvelle génération, durci)avec entre autre,
la capacité de détecter de tous petits objets (drones civils).
ALADIN, pour Autonome Léger A Déploiement INstantané :)
--
D(e l'aviation, rien que de l'aviation) 520
Site et chat : http://d520.online.fr
Cocardes du monde :
http://cocardes.monde.online.fr/v2html/fr/accueil.html
Tagazous :
http://tagazous.free.fr/affichage.php?photographe=D.%20St-Sanvain
Loading...