Discussion:
atterissage auto selon le temps (was:Re: détecteur trop sensible)
(trop ancien pour répondre)
Olivier B.
2017-03-18 14:41:26 UTC
Permalink
Raw Message
On Sat, 18 Mar 2017 14:30:50 +0100, Stephane Legras-Decussy
Par exemple, aterrir à Marseille (fait 7 ou 8 fois en revenant de
Tananarive) est toujours très sportif, aterrissage en crabe pas dans
l'axe, rebondissement répété et inversion de flux avec encore parfois un
des trains en l'air ou en soubresauts, miam !!
c'est un truc irrationnel auquel aucun pilote n'a pu me répondre...
quand le temps est execrable, on atterri en automatique parce que c'est
plus safe... mais alors pourquoi ne pas atterrir en auto aussi quand il
fait beau ou quand les conditions sont moyennes ? ...
personne ne répond...
sur un groupe bricolage par étonnant
celà dit, un atterissage autoland ne garanti pas une douceur
extrême, l'ordi fait au mieux de ce que peut faire la mécanique... s'il
y a du vent latéral, c'est posé en crabe, c'est physique...
xpost+fu2 fr.rec.aviation
--
pas de .turlututu. avant l'@robase
Patp
2017-03-18 15:03:38 UTC
Permalink
Raw Message
celà dit, un atterissage autoland ne garanti pas une douceur
extrême, l'ordi fait au mieux de ce que peut faire la mécanique... s'il
y a du vent latéral, c'est posé en crabe, c'est physique...
Un kiss-landing n' est pas forcement un bon atterrissage, c' est juste pour satisfaire l' ego du pilote.
Un touché, même un peu vigoureux, a la bonne vitesse et au point prévu est préférable selon moi.

Patp
Mapomme
2017-03-18 15:46:31 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Patp
celà dit, un atterissage autoland ne garanti pas une douceur extrême,
l'ordi fait au mieux de ce que peut faire la mécanique... s'il y a du
vent latéral, c'est posé en crabe, c'est physique...
Un kiss-landing n' est pas forcement un bon atterrissage, c' est juste
pour satisfaire l' ego du pilote.
Un touché, même un peu vigoureux, a la bonne vitesse et au point prévu
est préférable selon moi.
Patp
Selon tout le monde, pour autant que l'on sache de quoi l'on parle.
bp
2017-03-18 16:32:58 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Patp
celà dit, un atterissage autoland ne garanti pas une douceur
extrême, l'ordi fait au mieux de ce que peut faire la mécanique... s'il
y a du vent latéral, c'est posé en crabe, c'est physique...
Un kiss-landing n' est pas forcement un bon atterrissage, c' est juste pour
satisfaire l' ego du pilote.
C'est vrai! je suis fier de moi quand je réussi
Post by Patp
Un touché, même un peu vigoureux, a la bonne
vitesse et au point prévu est préférable selon moi.
Ca et le kiss landing : je suis content de moi
Post by Patp
Patp
Patp
2017-03-19 08:10:29 UTC
Permalink
Raw Message
Post by bp
Ca et le kiss landing : je suis content de moi
Méthode trouvée dans une formation US:
Se mettre en palier a quelques pieds au dessus de la piste, stabilisez vitesse et trajectoire, enfin réduire très progressivement les gaz en arrondissant doucement.
J' ai essayé sur piste de 3 km, ça marche :-)

Patp
m***@gmail.com
2017-03-19 08:42:51 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Patp
Post by bp
Ca et le kiss landing : je suis content de moi
Se mettre en palier a quelques pieds au dessus de la piste, stabilisez vitesse et trajectoire, enfin réduire très progressivement les gaz en arrondissant doucement.
J' ai essayé sur piste de 3 km, ça marche :-)
Patp
Avec un Harrier aussi.
JVB
2017-03-19 13:53:20 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Patp
Se mettre en palier a quelques pieds au dessus de la piste, stabilisez vitesse et trajectoire, enfin réduire très progressivement les gaz en arrondissant doucement.
J' ai essayé sur piste de 3 km, ça marche :-)
Avec un Mirage III ou IV, je ne recommande pas vraiment :-)
--
JVB
Tout ce que j'aime est immoral et/ou fait grossir.
Patp
2017-03-19 16:59:50 UTC
Permalink
Raw Message
Post by JVB
Avec un Mirage III ou IV, je ne recommande pas vraiment :-)
Parait que sur Saab Viggen la méthode c' est: on vise le point de touché, on arrondi pas et reverse a fond jusqu' a ce que l' avion recule. L' ex pilote Suédois qui m' a raconté ça n' était pas très en forme.

Patp
Stephane Legras-Decussy
2017-03-19 17:10:49 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Patp
Post by JVB
Avec un Mirage III ou IV, je ne recommande pas vraiment :-)
Parait que sur Saab Viggen la méthode c' est: on vise le point de touché, on arrondi pas et reverse a fond jusqu' a ce que l' avion recule. L' ex pilote Suédois qui m' a raconté ça n' était pas très en forme.
idem en MIII IV, pas d'arrondi, on tape le point visé, il me semble...
Mapomme
2017-03-19 19:52:24 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Stephane Legras-Decussy
Post by Patp
Post by JVB
Avec un Mirage III ou IV, je ne recommande pas vraiment :-)
Parait que sur Saab Viggen la méthode c' est: on vise le point de
touché, on arrondi pas et reverse a fond jusqu' a ce que l' avion
recule. L' ex pilote Suédois qui m' a raconté ça n' était pas très en
forme.
idem en MIII IV, pas d'arrondi, on tape le point visé, il me semble...
Non. On arrondi. On est rigoureux sur la tenue de vitesse et de pente, on
arrondi et on touche 300m après l'entrée de bande, avec un bel arrondi.
Quand ça touche, on tire le pébroc. Sauf si plus de 10kts de face et une
fois par mois pour entraînement.

Si on touche sans arrondi, compte tenu de la vitesse de toucher
(+/-155kts si dans les clous en MIII/5), on fait reculer le train
principal, ce qui l’abîme (escalopes sur les pneus, contrainte sur la
structure etc...). C'est d'ailleurs contrôlé par la présence de plombs a
l'arrière du fût de train qui si le train recule tape contre le bord du
logement et est du coup "marqué".

Pour info l'OSV (officier sécurité des vols) allait très régulièrement
filmer les atterrissages puis les diffusait au briefing du matin devant
TOUTE l'escadre, sans distinction d'âge ou de grade. Débriefing en "live"
et sans "concessions" en cas de loupé.

Stephane Legras-Decussy
2017-03-19 13:58:26 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Patp
Se mettre en palier a quelques pieds au dessus de la piste, stabilisez vitesse et trajectoire, enfin réduire très progressivement les gaz en arrondissant doucement.
J' ai essayé sur piste de 3 km, ça marche :-)
c'est comme ça hélas que mon 1er crétin d'instructeur m'a appris.

1900m à Caen-carpiquet.

c'est très chiant de revenir sur des faux-acquis après...
Stephane Legras-Decussy
2017-03-18 22:31:44 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Patp
celà dit, un atterissage autoland ne garanti pas une douceur
extrême, l'ordi fait au mieux de ce que peut faire la mécanique... s'il
y a du vent latéral, c'est posé en crabe, c'est physique...
Un kiss-landing n' est pas forcement un bon atterrissage, c' est juste pour satisfaire l' ego du pilote.
Un touché, même un peu vigoureux, a la bonne vitesse et au point prévu est préférable selon moi.
toutafé
Stephane Legras-Decussy
2017-03-18 22:33:24 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Olivier B.
sur un groupe bricolage par étonnant
sous-merde
Loading...