Discussion:
crash d'un ULM à Parisot, dans le Tarn-et-Garonne
(trop ancien pour répondre)
m***@gmail.com
2017-06-19 07:46:59 UTC
Permalink
Raw Message
Ce sujet est abordé dans un autre fil HS qui se voulait léger.

Un petit mot pour dire que l'on peut totalement ignorer un tel événement tragique, ou en avoir connaissance et ne rien en dire, sans qu'à aucun moment il s'agisse d'indifférence.

Ma famille comporte un nombre suffisamment significatif d'aviateurs, pilotes militaires pour certains, amateurs pour d'autres, simple passagers pour beaucoup, pour que nous ayons tous conscience que décoller n'est jamais un acte anodin, et que la 'petite boule au ventre' lorsqu'un proche est dans le ciel ne disparaîtra qu'avec la fin heureuse du vol.

C'est aux familles des ces passionnés que vont mes pensées, mais ces pensées, exprimées ou pas, ne sont rien en regard de la brutalité de ce qui les frappe.

Pour en revenir à cet accidents, quelques infos ici, sur ce site qui malheureusement liste tous les événements 'hors nominal' aéronautiques.

http://www.crash-aerien.news/forum/tarn-et-garonne-deux-morts-dans-le-crash-d-un-avion-de-tour-t36357.html
Stephane Legras-Decussy
2017-06-19 10:26:58 UTC
Permalink
Raw Message
Post by m***@gmail.com
nous ayons tous conscience que décoller n'est jamais un acte anodin, et que la 'petite boule au ventre' lorsqu'un proche est dans le ciel ne disparaîtra qu'avec la fin heureuse du vol.
c'est tout à fait anodin par rapport à n'importe quel autre moyen de
déplacement.

Perso la boule au ventre c'est pour rejoindre l'aéroport et l'avion, les
problèmes de billets.... la boule disparait à l'instant de la poussée de
décolage. :-)
m***@gmail.com
2017-06-19 17:55:21 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Stephane Legras-Decussy
Post by m***@gmail.com
nous ayons tous conscience que décoller n'est jamais un acte anodin, et que la 'petite boule au ventre' lorsqu'un proche est dans le ciel ne disparaîtra qu'avec la fin heureuse du vol.
c'est tout à fait anodin par rapport à n'importe quel autre moyen de
déplacement.
Perso la boule au ventre c'est pour rejoindre l'aéroport et l'avion, les
problèmes de billets.... la boule disparait à l'instant de la poussée de
décolage. :-)
Depuis le temps, nous avons tous bien compris que la contradiction est ton moteur en terme de contribution.

Le couplet sur la dangerosité des moyens de transport n'a pas a être récité en dehors des transports aériens, et encore faut il le limiter dans la géographie.

Ceci dit, ne mélangeons pas tout mais mettons tout de même un casque pour se balader dans la nature les jours de beau temps aux environs des terrains fréquentés par les ULM.

https://www.google.fr/search?hl=fr&gl=fr&tbm=nws&authuser=0&q=ULM&oq=ULM&gs_l=news-cc.3..43j0l10j43i53.3869.4562.0.5125.3.3.0.0.0.0.46.123.3.3.0...0.0...1ac.1.aMM-3jajZnI#q=crash+ulm&hl=fr&gl=fr&authuser=0&tbm=nws&start=0
bp
2017-06-19 19:26:25 UTC
Permalink
Raw Message
Post by m***@gmail.com
Post by Stephane Legras-Decussy
Post by m***@gmail.com
nous ayons tous conscience que décoller n'est jamais un acte anodin, et
que la 'petite boule au ventre' lorsqu'un proche est dans le ciel ne
disparaîtra qu'avec la fin heureuse du vol.
c'est tout à fait anodin par rapport à n'importe quel autre moyen de
déplacement.
Perso la boule au ventre c'est pour rejoindre l'aéroport et l'avion, les
problèmes de billets.... la boule disparait à l'instant de la poussée de
décolage. :-)
Depuis le temps, nous avons tous bien compris que la contradiction est ton
moteur en terme de contribution.
Le couplet sur la dangerosité des moyens de transport n'a pas a être récité
en dehors des transports aériens, et encore faut il le limiter dans la
géographie.
Ceci dit, ne mélangeons pas tout mais mettons tout de même un casque pour se
balader dans la nature les jours de beau temps aux environs des terrains
fréquentés par les ULM.
https://www.google.fr/search?hl=fr&gl=fr&tbm=nws&authuser=0&q=ULM&oq=ULM&gs_l=news-cc.3..43j0l10j43i53.3869.4562.0.5125.3.3.0.0.0.0.46.123.3.3.0...0.0...1ac.1.aMM-3jajZnI#q=crash+ulm&hl=fr&gl=fr&authuser=0&tbm=nws&start=0
c'est vrai que je ne vole pas en ce moment et que ne regarde la télé ni
les journaux du coup je n'ai entendu ou n'ai lu quoique ce qoit sur
tout ces accidents
Stephane Legras-Decussy
2017-06-19 20:48:47 UTC
Permalink
Raw Message
Post by bp
c'est vrai que je ne vole pas en ce moment et que ne regarde la télé ni
les journaux du coup je n'ai entendu ou n'ai lu quoique ce qoit sur tout
ces accidents
c'est normal, faits divers qui mérite une ligne.

tous les 3 jours une femme est tuée sous les coups de son mari. Pp
Personne n'en parle non plus. Pourtant les aviateurs mariés/concubins,
ça manque pas...
Stephane Legras-Decussy
2017-06-19 20:41:09 UTC
Permalink
Raw Message
Post by m***@gmail.com
Depuis le temps, nous avons tous bien compris que la contradiction est ton moteur en terme de contribution.
c'est fréquent certes mais totalement sincère.

et puis sinon quoi ? on écrit +1 ?

allons-y alors, comme tout le monde je préfère le beau temps
au mauvais temps... +1
Post by m***@gmail.com
Le couplet sur la dangerosité des moyens de transport n'a pas a être récité en dehors des transports aériens, et encore faut il le limiter dans la géographie.
?? la boule au ventre tu dois l'avoir si tes enfants font du scooter,
pas s'ils prennent l'avion... le jour où ils prennent l'avion : ouf cet
engins de mort est dans le garage ! tu peux respirer ce jour là.
Jacques DASSIÉ
2017-06-20 03:49:21 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Stephane Legras-Decussy
Post by m***@gmail.com
nous ayons tous conscience que décoller n'est jamais un acte anodin, et
que la 'petite boule au ventre' lorsqu'un proche est dans le ciel ne
disparaîtra qu'avec la fin heureuse du vol.
c'est tout à fait anodin par rapport à n'importe quel autre moyen de
déplacement.
Perso la boule au ventre c'est pour rejoindre l'aéroport et l'avion, les
problèmes de billets.... la boule disparait à l'instant de la poussée de
décolage. :-)
Saint-Paul de Louanda (Angola).
Un 707 au décollage, bourré jusqu'à la gueule.
Température extérieure : 36° C, humidité relative > 95%, 21:30 Zoulou
(les jambes de pantalon sont devenues des cylindres parfaits, toutes
fibres gonflées)

- La boule commence à apparaitre au bout de 30 secondes de roulage.
Les balises lumineuses ne vont vraiment pas bien vite...
- Au bout de 1 minute, elle a grossi, la boule, et bouche tout !
- Une minute et dix secondes : décollage...

Il faut un bon bout de temps avant qu'elle ne régresse et que l'on
puisse s'en remettre. Fort désagréable !
--
Jacques DASSIÉ
Toujours sçavoir plus
http://archaero.com/
Stephane Legras-Decussy
2017-06-20 11:27:38 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Jacques DASSIÉ
Saint-Paul de Louanda (Angola).
là tu cherches à provoquer les statistiques :-)
Post by Jacques DASSIÉ
Il faut un bon bout de temps avant qu'elle ne régresse et que l'on
puisse s'en remettre. Fort désagréable !
mais rien ne permet de dire qu'il y ait eu quelque chose d'anormal...
36° ...

et c'est infiniment moins dangereux que conduire sur une route angolaise
... là faut être brave !
Pascal-J
2017-06-22 09:13:17 UTC
Permalink
Raw Message
http://www.bbc.com/news/world-us-canada-40339730


J'ai souvenir d'un vol aux sables d'olonne qui aurait pu très mal se passer, si le plein avait été fait pas sur que cela ait passé,
mauvais bilan de masse, mauvaise prise en compte de la température et passagers optimistes sur leur tour de taille (depuis le pilote
en question a il me semble acheté une balance)

Pascal-J
2017-06-20 07:51:11 UTC
Permalink
Raw Message
Post by m***@gmail.com
Un petit mot pour dire que l'on peut totalement ignorer un tel événement tragique, ou en avoir connaissance et ne rien en dire,
sans qu'à aucun moment il s'agisse d'indifférence.
Il serait bon de rappeler qu'il y a 60 a 70 décès annuels en France ces dernières années en aviation de loisir, les Ulm se taillant
d'ailleurs la taille du lion. Je ne me rappelle pas que qui que ce soit sur ce forum se soit ému de chaque cas individuel ........
alors bon, si je peux comprendre l'émoi causé par la perte d'amis les indignations sélectives me laissent un peu de marbre.

Et sans paraitre ni indifférent, ni manquer d'empathie, je préfère m'intéresser aux vivants et si discussion il y a qu'elle porte
sur les raisons et les méthodes permettant de diminuer ce bilan peu glorieux. Le message sur le probleme du Ryan en est un bon
exemple, personne n'a tiqué sur les vrais problèmes qui en découlaient.
m***@gmail.com
2017-06-20 08:14:08 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Pascal-J
Post by m***@gmail.com
Un petit mot pour dire que l'on peut totalement ignorer un tel événement tragique, ou en avoir connaissance et ne rien en dire,
sans qu'à aucun moment il s'agisse d'indifférence.
Il serait bon de rappeler qu'il y a 60 a 70 décès annuels en France ces dernières années en aviation de loisir, les Ulm se taillant
d'ailleurs la taille du lion. Je ne me rappelle pas que qui que ce soit sur ce forum se soit ému de chaque cas individuel ........
alors bon, si je peux comprendre l'émoi causé par la perte d'amis les indignations sélectives me laissent un peu de marbre.
Et sans paraitre ni indifférent, ni manquer d'empathie, je préfère m'intéresser aux vivants et si discussion il y a qu'elle porte
sur les raisons et les méthodes permettant de diminuer ce bilan peu glorieux. Le message sur le probleme du Ryan en est un bon
exemple, personne n'a tiqué sur les vrais problèmes qui en découlaient.
+1.

L'aviation Ultra légère, qui est sans doute celle qui procure le plus la sensation du vol, porte en elle malheureusement bien des risques.

J'ai été particulièrement sensibilisé à cela dans les années 70. On parlait alors de 'vol libre' pour ce qui était les précurseurs des ULM, encore nom motorisés pour la plupart, voilures rogalo pour certains, presque tous pendulaires.

A l'époque mon père dirigait la FFVV. Les pratiquant de cette nouvelle forme d'aviation s'étaient naturellement approchés de cette structure pour s'organiser en capitalisant sur l'expérience acquise.

Les interlocuteurs proéminents se succédaient à une vitesse vertigineuse! rythmée par les faire part et les enterrements. Autant dire que jeune pilote de planeur alors, mon père n'a pas eu besoin de me déconseiller d'essayer cette discipline.
Pascal-J
2017-06-20 10:20:22 UTC
Permalink
Raw Message
Post by m***@gmail.com
L'aviation Ultra légère, qui est sans doute celle qui procure le plus la sensation du vol, porte en elle malheureusement bien des
risques.
Le probleme du monde de l'ULM est qu'il est multiple et a bien changé. Du premier tube toile du début on se retrouve avec des bêtes
de
course plus performantes et avec souvent plus d'instrumentation qu'un tagazou de club classique ..... le défunt site du Gédéon
l'évoquait avec beaucoup plus d'humour que moi.
Post by m***@gmail.com
Les interlocuteurs proéminents se succédaient à une vitesse vertigineuse! rythmée par les faire part et les enterrements
La aussi plusieurs raisons qui ont changés au fil du temps.

- Les débuts de l'ulm ont été marqué par une foule de passionnés, sans beaucoup de moyens ni connaissances et expérience technique
et surtout sécurité, c'était un peu la foire du slip, on essayait tout et n'importe quoi, l'esprit "Rebel" cela peut etre amusant
........ mais pas a 150 pieds ou face a une ligne 15kv, bon Darwin a fait son boulot et cela a evolué.

- Les rassemblements d'ULM étaient (sont toujours) une catastrophe, sur ce dernier point, beaucoup de testostérone, peu de neurones,
on décolle sans visite prevol, le ciel est a moi et yahou t'a vu ce que je fais, les épis de blé dans les disques de frein c'était
courant (passage bas). Tout comme en concours complet amateur de nos jours je ne suivais plus ces événements, marre de trier les
photos pour la gendarmerie.

Ok, en CNRA et CNRC il y a dire aussi, que ce soit en fox papa ou en alpha zoulou j'ai eu ma part de couronnes de fleur, ce qui m'a
d'ailleurs fait quitter le milieu.


- Et puis ces 10/20 dernières années est venu l'époque des conversions des pilotes classiques a l'ULM. Parfois pour des raisons
médicales, perso, interdit de vol (avec raison) je pourrais monter seul dans un tagazou "ULM" de voyage sans soucis, je connais un
"vieux" moustachu qui a transformé son Cherry en ULM. Sans compter les couts d'entretien, la aussi le bricolage maison peut se
payer au prix fort, j'en ai eu des exemples proches.


Je ne veux surtout pas casser cette discipline, certains ULMistes le font très bien eux même, avec un minimum de sérieux et de bon
sens elle n'est pas plus critique ou dangereuse que les autres. Mais si les clubs ne font pas un gros effort de sérieux, que ce soit
en formation et dans l'inflation des machines, la "méchante" administration viendra y mettre son grain de sel et se sera la soupe a
la grimace comme d'hab.
Loading...